Bateaux de location ancrés en pleine mer des Caraïbes
CHERCHER CHERCHER

FAQ

 

Foire aux questions

 

 

Catamaran ou voilier ?


Cela dépend surtout de vos préférences et de votre niveau de connaissance en navigation. Le catamaran est une option fort recommandable pour quelqu'un qui n'est pas habitué à naviguer, car il s'incline peu et, par conséquent, la sensation du mal de mer est de beaucoup moindre. Mais pour les personnes expérimentées avec des bateaux à voile, la navigation en catamaran peut leur sembler un peu ennuyeuse. Règle générale, il est pourvu de cabines très vastes et confortables et d'un salon spacieux avec une vue à 360 degrés. De plus, il est très facile à manœuvrer, car il est doté de deux moteurs et comme il a peu de tirant d'eau, cela permet de s'approcher à peu de distance du bord des plages et des criques. Le prix de la location des catamarans est normalement plus élevé que celui des voiliers, mais cela dépend bien sûr du type de catamaran ou du type de voilier.


Y a-t-il un minimum de jours établis pour la location d'un bateau ?


En Méditerranée, les locations portent sur des semaines entières, du samedi au samedi ; si vous voulez moins de jours de location, nous pouvons essayer de vous l'offrir, parlez-en à votre consultant de TSCH. Dans les Caraïbes, les locations sont d'au moins 5 jours, bien que durant la période de Noël le nombre minimum est habituellement de 10 jours.


Est-ce obligatoire de réserver les services d'un skipper ?


Les services d'un skipper seront retenus si vous ne disposez pas d'un permis de navigation, que vous n'ayez pas d'expérience ou que vous ayez un permis, mais que vous ne connaissiez pas la zone et que vous préfériez naviguer avec un skipper.
Le skipper occupe normalement une des cabines. Dans certains voiliers et catamarans, il y a déjà une cabine prévue à cet effet. S'il n'y a pas de cabine pour le skipper, celui-ci peut utiliser le salon comme cabine, mais pour votre confort, il convient que le skipper occupe une des cabines.
La fonction du skipper est de faire en sorte que votre voyage soit le plus agréable possible.
C'est lui qui veillera à la sécurité des passagers, et c'est pour cela qu'il a toujours le dernier mot face à un éventuel changement d'itinéraire pour des raisons météorologiques. De plus, il connaît bien la zone, et donc il vous amènera dans les endroits les plus beaux et dans les meilleures criques.
Son travail consiste à barrer le bateau et non à nettoyer ni à cuisiner.
Vous avez la responsabilité de sa manutention et vous devez donc le considérer comme un membre de plus de votre groupe lorsque vous faites les achats. Cela n'implique pas que lorsque vous décidiez d'aller au restaurant que vous deviez inviter le skipper, mais il faudra dans ces cas-là qu'il dispose de nourriture et de boisson à bord pour pouvoir déjeuner ou dîner.
Le skipper sera à votre service 24 heures sur 24, mais il faut aussi penser qu'il doit se reposer.
Il y a des bateaux avec équipage ou des goélettes où le skipper ou le capitaine sont déjà inclus dans le prix, mais dans la majorité des voiliers et des catamarans, il s'agit d'un extra que vous devez payer directement à la base, sauf exception dont votre consultant de TSCH vous avisera.
Si vous louez un bateau sans skipper, certains armateurs font des tests d'expérience et ils peuvent exceptionnellement vous obliger à retenir les services d'un skipper.

 

Qu'est-ce que sont les extras ?


Ce sont des dépenses qui ne sont pas toujours incluses dans le prix du charter, comme par exemple le nettoyage final, le moteur hors-bord, les draps et les serviettes, le skipper, le transit log, le réseau de protection... Certains de ces extras sont obligatoires et d'autres sont en option. S'ils sont obligatoires, ils figureront toujours dans le devis que le consultant de TSCH vous enverra. Règle générale, ces extras doivent être payés directement à la base lors de l'embarquement et en espèces, mais il y a certains armateurs qui exigent le paiement des extras avec le reste. Cela sera spécifié sur votre feuille de réservation. Pour ce qui est des extras en option, nous devons être informés des extras que vous voulez avant le deuxième paiement pour que la base les prépare.


Qui doit faire le check-in ?


Le chef de base est le responsable de faire le check-in. Il vous expliquera en détail tout le fonctionnement, les règles à l'intérieur du bateau et vérifiera avec vous tous les ustensiles de cuisine. Si le charter comprend un skipper, c'est normalement lui qui explique cela. C'est le moment de poser les questions que vous avez quant à la connaissance du bateau, c'est-à-dire où est le bouchon du réservoir de gasoil et du réservoir d'eau, les clés des réservoirs, où est le tableau de bord et comment il fonctionne, etc. Il vous informera aussi de la situation météorologique de la semaine pour que vous puissiez choisir la route qui convient le mieux.

TSCH Group vous recommande de vous assurer que les réservoirs d'eau et de gasoil soient totalement pleins.

 

Où puis-je faire les achats d'approvisionnements avant l'embarquement ?


Certaines bases ont des accords avec des supermarchés et envoient la provisioning list, une liste de produits que vous pouvez remplir et envoyer à la base au moins un mois avant l'embarquement pour que tout soit préparé et, lorsque vous arrivez à la base, vos achats soient déjà à bord. Cela est payé à la base et il y a normalement une surcharge, entre 2 et 5 % sur le prix total des achats.
Même si vous ne remplissez pas la provisioning list, la plupart des bases ont un supermarché où vous pouvez faire tous les achats dont vous avez besoin ou, si elles n'en ont pas, elles offrent un service de fourgonnette pour se déplacer jusqu'au supermarché pour y faire les achats et revenir à la base.

 

Qu'est-ce que le dépôt de garantie ?


C'est un montant d'argent qui sert à couvrir les éventuels dommages que pourraient subir le bateau. Vous devez le payer en espèces ou en laissant le numéro de votre carte de crédit au moment de faire le check-in. La somme dépend de chaque bateau et/ou armateur et elle est indiquée sur la feuille de réservation et sur la fiche du bateau. Si au retour du voyage en charter, il n'y a eu aucun problème, le montant du dépôt de garantie est remboursé intégralement ; si, par contre, il devait y avoir un dommage quelconque ou perte de matériel, l'argent sera retenu jusqu'à ce qu'une évaluation des dommages soit faite et que l'on détermine le montant total de ceux-ci. La somme maximale que devra payer le client est la totalité du dépôt de garantie même si les dommages sont plus élevés.
Certains armateurs offrent la possibilité ou l'obligation de souscrire une assurance, dans ce cas-là le montant du dépôt de garantie est inférieur.
TSCH Group vous recommande de vérifier tout avant le départ avec le chef de la base.


Dois-je remplir les réservoirs de gasoil et d'eau avant l'embarquement ?


Les bateaux sont remis avec les réservoirs pleins de gasoil et d'eau (de toute façon, TSCH Group vous recommande de vérifier le tout lors du check-in), car lors de la restitution il faudra rendre le bateau dans les mêmes conditions. Lors du check-in, vous devez demander si dans la base il y a un endroit pour faire le plein au retour. En cas contraire, il faudra prévoir arrêter à un port à proximité pour faire le plein avant de rentrer à la base. Ce sera la première chose qui sera vérifié lors du check-out.


En quoi consiste le check-out ?


À l'arrivée à la base, le responsable s'assurera que tout le bateau est en parfait état : moteurs, cabines, w.-c., coque, cuisine, que les réservoirs de gasoil et d'eau sont pleins, etc. Dans la plupart des bases, il y a un plongeur qui vérifie la coque du bateau et s'il voit des dommages, le dépôt de garantie sera alors retenu.


Y a-t-il une limite aux milles parcourus pour les charters à la semaine ?


Les milles qui peuvent être parcourus pour les charters à la semaine peuvent variés selon l'expérience et l'envie de naviguer, mais vous devez être conscient qu'il faut organiser un itinéraire pas trop serré pour ne pas stresser le reste de l'équipage et il faut toujours penser aux conditions météorologiques. Vous dépendez toujours du vent et de la mer.


Les postes d'amarrage sont-ils inclus dans le prix de la location ?


Dans la majorité des locations, les postes d'amarrage ne sont inclus que lors de la première et de la dernière nuit, car il est entendu que le reste du temps le bateau est en route et n'utilise pas le port d'attache. La plupart des gens jettent l'ancre dans des criques ou des plages, mais s'ils veulent utiliser des postes d'amarrage sur la route, ceux-ci seront aux frais du client.

 

 

FOIRE AUX QUESTIONS - GOÉLETTE


Comment est l'équipage d'une goélette ?


Le coût de l'équipage est déjà inclus dans le pris de la goélette, ce n'est donc pas un extra à payer à la base.
Le nombre de personnes faisant partie de l'équipage d'une goélette va en fonction de la catégorie et de la taille de la goélette. Il y aura normalement un capitaine, un cuisinier et un ou plusieurs matelots.
L'équipage se chargera de tout : barrer le bateau, faire les achats, préparer les repas, nettoyer le bateau et, en option, les cabines (il faut préciser si vous voulez ce service), etc. C'est comme être dans un hôtel flottant.
Toutes les cabines indiquées des goélettes à la page Web sont pour les clients, les membres de l'équipage ont leurs propres cabines.


Est-ce que les taxes portuaires sont incluses dans le prix ?


Cela dépend du pays où est louée la goélette.
En Turquie : dans le prix de la goélette sont déjà inclus les mouillages et les taxes portuaires, ce qui n'est jamais inclus, ce sont les postes d'amarrage dans les marinas privées. Ce dont vous devez tenir compte, c'est que si vous choisissez la route qui inclut les îles grecques, il y a un supplément pour les formalités douanières et les marinas des îles. Il faut compter entre 600 et 1 000 euros, selon le nombre de personnes et la taille de la goélette.
En Croatie : les mouillages ne sont jamais inclus pas plus que les taxes portuaires, il s'agit d'un extra qui se paie à la fin du charter, si pour une goélette en particulier, cela devait être inclus, votre consultant de TSCH vous le fera savoir. Le coût approximatif d'une semaine est de 800 à 1 000 euros selon les criques où vous mouillerez, la taille de la goélette et le nombre de passagers. Les marinas privées ne sont pas incluses dans ce devis.
En Grèce et en Sicile, cela dépend de la goélette. Votre consultant de TSCH vous l'indiquerait dans le devis.


Qui décide de la route de la goélette en charter ?


Pour ce qui est des goélettes, la route est décidée à l'avance, car il y a normalement des routes établies. Par exemple, dans le cas de la Turquie, en sortant de Bodrum, il y a trois routes différentes, et une d'entre elles inclut les îles grecques, et donc nous devons le savoir d'avance pour préparer les formalités douanières. Il est aussi possible de faire un trajet à sens unique (en partant d'une base et en arrivant dans une autre), avec supplément.


Combien d'heures navigue-t-on par jour ?


Règle générale, le carburant inclut dans le prix couvre entre 3 et 4 heures de navigation à moteur par jour. Il s'agit d'une moyenne ; selon la route, il y aura des jours où vous naviguerez plus et d'autres moins. S'il y a des demandes spéciales de route qui comportent plus d'heures de navigation, les heures supplémentaires seront aux frais du client.

 

Est-ce que la goélette navigue à la voile ?


La majorité des goélettes naviguent toujours à moteur. Ce sont des bateaux à grand tonnage, et donc ils ont de la difficulté à naviguer à la voile. À la demande du client, elles sont parfois posées, non pour suivre la route, mais bien pour faire un déplacement court et seulement pour le plaisir des passagers.

 

Comment est l'aménagement intérieur d'une goélette ?


Selon la taille et le niveau de luxe des goélettes, les cabines sont plus ou moins spacieuses. Elles sont toutes pourvues d'une salle de bain. Les cabines les plus grandes sont appelées « cabin masters ». Les cabines peuvent être meublées d'un lit double ou de deux lits. Le salon se trouve habituellement dans la partie moyenne de la goélette. À la poupe, il y a une grande table et des matelas pour pouvoir se reposer et prendre des bains de soleil. À la proue, il y a aussi quelques matelas qui, en été, sont habituellement à l'ombre d'un store banne.


Qu'est-ce que l'APA ?


Pour certaines goélettes, l'APA (Advance Payment Allowance) est exigé. Il s'agit d'un pourcentage qui doit être habituellement payé à l'avance, entre 20 et 30 % du prix de la location du bateau. Ce montant sert à l'équipage pour faire les achats en nourriture et en boisson, à payer le carburant et les postes d'amarrage éventuels, d'avoir tout ce que le client demande sans devoir le déranger à chaque fois durant le voyage. À la fin du charter, on fait un calcul des dépenses et si le montant des dépenses est inférieur à l'avance fournie par le client, la différence lui est remboursée (c'est ce qui se passe habituellement si le client ne demande pas de boissons ou de repas spéciaux). En cas contraire, si le montant de dépenses est supérieur à l'avance remise par le client, il devra payer la différence avant le débarquement.

 

Qu'est-ce que la « Preferent List » ?


Avant le charter, nous vous enverrons la « Preferent List » pour que vous indiquiez les goûts et les préférences du groupe et aussi la relation que vous souhaitez avoir avec l'équipage.
Lors de la réservation de la goélette, vous devez indiquer si vous voulez mi-pension ou pension complète, car vous devez payer à l'avance. Les boissons ne sont jamais incluses dans les pensions. Pour certaines goélettes, on vous offre la possibilité de choisir la pension avec les boissons incluses, mais ce sont des boissons de base (vin du pays, bière, eau, boissons gazeuses, etc.), mais jamais de spiritueux.

 

Les transferts sont-ils inclus dans le prix ?


Les transferts ne sont jamais inclus dans le prix de la goélette. Si vous voulez qu'ils soient inclus, il n'y a aucun problème, vous n'avez qu'à l'indiquer à votre consultant de TSCH.

 

Doit-on laisser des pourboires ?


Les pourboires ne sont pas obligatoires, mais dans les goélettes, c'est une pratique habituelle. Il n'y a pas de somme stipulée, cela dépend beaucoup du client et de la catégorie de la goélette.

 

Faut-il payer des extras ?


Il y a des extras comme des excursions terrestres, des billets d'entrée à des parcs naturels, les transferts, les boissons, les pourboires, etc., qui ne sont jamais inclus dans le prix de la goélette.

 

Est-ce que les goélettes sont pourvues d'air conditionné ?


L'air conditionné dans les goélettes est inclus pour quelques heures par jour (normalement 3 ou 4 heures). Il faut tenir compte que, selon l'endroit où est jetée l'ancre de la goélette, le générateur pourrait devoir être éteint pour la nuit pour ne pas déranger le reste des bateaux en mouillage. Ce problème n'existe pas dans le cas de goélettes plus luxueuses, où vous pouvez avoir l'air conditionné allumé durant toute la nuit si vous le souhaitez.
 

QUEL EST L'ÉQUIPEMENT RECOMMANDÉ POUR NAVIGUER ?

  • Oublions les valises rigides à roulettes, elles prennent trop de place. En revanche, un sac à dos ou un simple sac de toile pourra toujours être plié et rangé dans n’importe quel espace de rangement du bateau.
  • Amenons le strict minimum. Plus nous embarquons d’affaires, plus nous aurons de problèmes d’espace. De plus, n’oublions pas que nous passerons 80% de notre temps en tenue de bain.
  • Nous devons prendre au moins deux paires de chaussures adaptées à la navigation. Il vaut mieux choisir des chaussures fermées plutôt que des claquettes. Une paire de chaussettes pourra également s’avérer utile, même en été.
  • Un maximum de tenues de bain. Ce sont les seuls vêtements dont il est permis d’abuser. Nous devrons impérativement amener tous les accessoires qui vont avec : crème solaire, lunettes de soleil, chapeau ou casquette.
  • En plus de shorts et de T-shirts, nous devrons amener deux pantalons, un pull léger et un autre plus épais, en coton ou en laine légère. Nous devrions également porter une veste légère ou un coupe-vent qui résiste à l'eau. Nous utiliserons ces vêtements en cas de mauvais temps. Les gants de voile sont absolument nécessaires pour tirer les écoutes.
  • Il est préférable de prévoir deux serviettes de bain: une pour la "plage" et l'autre pour l'hygiène personnelle. Nous recommandons les serviettes en microfibres qui occupent peu d’espace.
  • Dans notre kit de soins, nous pouvons prévoir: crème anti-moustiques, crème pour les brûlures, comprimés contre le mal de mer et de quoi vous prémunir contre les rhumes potentiels.
  • Boîte à outils et ustensiles de cuisine. Elle peut contenir un couteau suisse et une lampe de poche (avec piles).
     

QUELLES SONT LES REGLES DE BASE A RESPECTER A BORD ?

  • Les talons aiguilles sont totalement proscrits. Pour marcher sur le pont du bateau, il est recommandé de marcher pieds nus, avec des chaussettes ou avec des chaussures de voile. A l'intérieur du bateau, vous devrez marcher pieds nus ou avec des chaussettes.
  • Il est formellement interdit de fumer à l'intérieur du bateau.
  • Pour éviter de créer une situation inconfortable pendant le voyage, il est interdit de jeter tout type d’objet dans les toilettes (papier hygiénique, tampons, compresses, cheveux, ...). Les toilettes d'un navire ne sont pas pourvues du même système que les toilettes domestiques, et ceci pourrait causer des dommages ainsi que des odeurs désagréables.
Nouveau Lagoon 450 à Ibiza
Nouveau Lagoon 450 à Ibiza
Nouveau Lagoon 450 à Ibiza